Futures mamans, attention à la relaxine!

L’ÉQUIPE BÉBÉ CARDIO GRINCE SOUVENT DES DENTS EN VOYANT DÉFILER SUR FACEBOOK DES VIDÉOS DE « SUPER MAMANS » EN TRAIN DE RELEVER DES DÉFIS FITNESS. VOICI POURQUOI.

Détrompez-vous, on est réellement enthousiastes à l’idée de voir des mamans bouger avec leur bedaine! Par contre, le message un peu tordu derrière ces vidéos est que TOUS les exercices sont permis en prénatal et que l’excuse de la grossesse n’est pas valable pour diminuer le rythme.  

Malheureusement, la relaxine - hormone de grossesse - ne pardonne pas. Son rôle crucial dans le changement physiologique de la femme enceinte entre en conflit avec certains exercices. Au nom de la santé de vos abdominaux et de votre plancher pelvien, lisez ceci et de grâce ne vous laissez pas inspirer pas ces « Super Mamans » qui risquent, entre autres, l’incontinence à 40 ans!

La relaxine est une coquine.

La relaxine est une hormone de grossesse qui ramollit les ligaments, les muscles, les cartilages et le col de l’utérus en préparation à l’accouchement. De façon sournoise, elle rend l’ensemble de notre corps plus souple. Il faut donc faire attention aux risques de blessures et d’inconforts liés à cela durant l’entraînement périnatal.

Dans un programme de mise en forme adapté, il faut premièrement se chausser de façon appropriée et éviter tous changements de direction brusques qui pourraient causer des foulures. Surtout, on évite les exercices avec impacts. Rappelez-vous que le plancher pelvien est moins tonique durant la grossesse à cause de l’effet assouplissant de la relaxine et du bagage utérin qu’il supporte! Bref, des exercices avec impacts qui sont pratiqués durant la grossesse peuvent affaiblir davantage le plancher pelvien au point que des problèmes d’incontinence et de descente d’organes peuvent survenir. Rassurez-vous, les exercices à faibles impacts tels ceux pratiqués dans les cours de groupe de Bébé Cardio travaillent le cardio en masse et sont sécuritaires pour le plancher pelvien!

Les tissus conjonctifs qui séparent les abdominaux seront également assouplis par la relaxine pour faire de l’espace pour la croissance du bébé. Il est donc très important d’éviter de mettre trop de pression sur la paroi abdominale d’une femme enceinte - exit les planches abdominales, les redressements assis et les mouvements de torsion - afin de réduire les chances d’une séparation ou d’une aggravation de la séparation des grands droits. Pour renforcer les abdominaux, on va plutôt opter pour des exercices de transverses qui aideront à maintenir les grands droits rapprochés.

Notez que la présence de relaxine est encore plus élevée dans le cas de grossesse multiple et que c’est lors du troisième trimestre que sa production est à son apogée. Après l’accouchement, l’hormone continue à avoir son effet sur le corps de la nouvelle maman et perdure souvent jusqu’à la fin de l’allaitement. Cette hormone de grossesse qui permet à notre corps de créer la vie doit être respectée dans l’entraînement pré et même postnatal. Il faut bien savoir adapter nos exercices et comprendre que la « Super Maman » est celle qui continue l’entraînement de façon sécuritaire et intelligente durant et après sa grossesse.