Diastase 101

1280x720 YouTube Miniature (5).png

La diastase des grands droits est non seulement un problème esthétique (ventre protubérant), mais aussi un problème fonctionnel qui peut amener son lot de douleurs et complications - et elle touche presque 100% des mères. Voici un mini cours sur la diastase.

La diastase des grands droits, c'est quoi?

C'est une adaptation physiologique du corps face à l'utérus qui grossit pendant la grossesse. Les grands droits sont étirés au maximum et le tissu conjonctif qui adhère les grands droits ensemble est distendu créant une séparation abdominale.

La diastase et la grossesse

Toutes les femmes ont une diastase à partir de 35 semaines de grossesse. Il n'est pas possible de prévenir une diastase, mais il est possible de limiter l'écartement et les symptômes reliés à la condition. Comment limiter la diastase pendant la grossesse :

  • Éviter tout rapprochement des épaules et du bassin (flexion ou enroulement de la colonne) dans la vie quotidienne et pendant l'entraînement (attention au yoga prénatal non-adapté). Pas redressement assis ou “crunch”! Garder le plus de distance possible entre les épaules et les hanches.

  • Éviter la pression sur la paroi abdominale (extension de la colonne) ou l'étirement des grands droits. Pas de torsion, pas de planche, pas de “vache”. Les grands droits sont déjà étirés au max, plus d'étirement fera seulement ouvrir la séparation plus large.

  • Renforcer le transverse de l'abdomen. La couche abdominale la plus profonde, un transverse fort stabilise le tronc et garde les grands droits rapprochés.

La diastase et l'accouchement

Beaucoup de femmes font très attention pendant toute leur grossesse, mais tout sort par la fenêtre dans la salle d'accouchement.

La diastase et l'accouchement vaginal

Certaines positions pendant le travail et la poussée peuvent faire beaucoup de dommages aux abdominaux. Notamment la position “obstétricale” où la femme est couchée sur le dos et pousse en faisant un crunch avec la respiration bloquée. Cela met énormément de pression sur les abdominaux et peut prolonger la récupération post-partum.

La diastase et la césarienne

Mythe : trop de femmes croient qu'elles n'ont pas de diastase parce qu'elles ont accouché par césarienne. C'est totalement faux ! Lors de la césarienne la ligne blanche est rupturée et (on espère!) recousu par des points de rapprochement. Cette diastase mécanique nécessite encore plus de précautions et de réadaptation en postnatal.

Pour la santé de vos abdominaux pendant la grossesse et en préparation à l'accouchement, chez Bébé Cardio on propose :

La physiothérapie périnéale

Le programme Pelvi-ZEN prénatal

La diastase et la rééducation abdominale

Qu'il s'agit d'un accouchement par voie vaginale ou par césarienne, toutes les nouvelles mamans doivent rééduquer leurs abdominaux afin de résorber leur diastase. Si aucun geste n'est posé le corps va quand même s'adapter un peu, mais il arrivera à un certain plateau et des compensations musculo-squelettiques risque de s'installer (tensions, douleurs, blessures). Une connexion avec le plancher pelvien et le transverse est la toute première étape de la rééducation postnatale à ne pas sauter!

Chez Bébé Cardio, la rééducation postnatale débute avec :

La physiothérapie périnéale

Le programme Pelvi-ZEN postnatal

La diastase et la physiothérapie

La physiothérapeute périnéale est le professionnel de la santé expert de la diastase. Elle peut valider votre capacité de recruter votre transverse pour limiter la diastase en prénatal, et évaluer la diastase en postnatal (avec une prescription d'exercices pour la résorber !).

On recommande de consulter en physiothérapie périnéale à ces moments clés de votre vie :

  • Pendant la grossesse pour préparer l'accouchement;

  • 6 semaines post-partum;

  • Lors de la reprise des sports avec impact, tels que la course à pied

Ou en présence des symptômes suivants :

  • incontinence urinaire ou urgence mictionnelle;

  • incontinence fécale ou de gaz;

  • douleur pelvienne;

  • douleur cicatricielle après une déchirure, une épisiotomie, ou une césarienne;

  • douleur lors des rapports sexuels;

  • pesanteur au vagin (descente d’organes);

  • diastase (séparation des grands droits de l'abdomen);

  • constipation ou rétention urinaire (difficulté à vider la vessie);

  • inquiétude reliée à la reprise d’activités physiques, sexuelles, ou professionnelles.

Nous sommes là pour vous accompagner pendant votre démarche de santé pelvienne. N'hésitez pas à communiquer avec nous pour toute question ou inquiétude. C'est notre spécialité. Et on est passées par là, nous aussi.

PRENDRE RDV : https://www.bebecardio.com/prendre-rdv