Quand arrêter les cours de Bébé Cardio enceinte

BB Cardio-5.jpg

Capsule pour répondre aux questions courantes relativement à l’entraînement en fin de grossesse

Jusqu’à quand est-il sécuritaire de m’entraîner enceinte?

Les programmes d’entraînement périnatal de Bébé Cardio sont sécuritaires pour la femme enceinte jusqu’au jour de l’accouchement. Toutefois, nous recommandons de diminuer graduellement l’intensité de votre niveau d’entraînement au mesure que le grand jour s’approche. La régénération cellulaire de la femme enceinte se fait plus lentement que d’habitude, alors il ne serait pas étonnant de constater des courbatures musculaires pendant plusieurs jours suivant un entraînement, même à intensité modérée. Pas besoin de dire que ça serait dommage d’être excessivement fatiguée ou d’avoir des douleurs musculaires en plus des contractions lors du travail actif! Dans les dernières semaines, on privilégie des programmes qui vous permettent de conserver votre mobilité et votre capacité cardio-vasculaire, plutôt que votre endurance musculaire.

Quels programmes recommandez-vous pour les derniers jours avant mon accouchement?

Cela varie grandement d’une personne à l’autre. Si vous avez suivi des cours de Bébé Cardio ou vous vous êtes entraînée ailleurs tout au long de votre grossesse qui se déroule sans complications, les programmes BÉBÉ CARDIO FIT pré et postnatal ou BÉBÉ CARDIO PORTAGE pré et postnatal pourraient vous convenir. Si vous considérez que vous êtes moins en forme, les programmes BÉBÉ CARDIO ZEN prénatal ou YOGA prénatal pourraient être plus appropriés. La perception de l'intensité de l'entraînement devrait se situer entre 5 et 7 (sur une échelle de 1 à 10) pendant la grossesse. Pour un plan d’entraînement spécialisé à vos goûts et à votre niveau de conditionnement physique, l’équipe de service à la clientèle de Bébé Cardio saura vous guider avec des conseils experts.

Quels sont les contre-indications à l’activité physique pendant la grossesse?

Les contre-indications à l’activité physique pendant la grossesse sont déterminées par votre professionnel de la santé. Quelques exemples de conditions qui indiquent l’arrêt de l’activité physique : myocardite active, insuffisance ou maladie cardiaque, thrombophlébite, embolie pulmonaire aiguë ou maladie pulmonaire restrictive, risque de travail prématuré, accouchement prématuré pendant la grossesse en cours, col utérin problématique, saignements utérins persistants durant les 2e ou 3e trimestres, rupture des membranes, retard de croissance fœtale, suspicion de détresse fœtale, hypertension gestationnelle, grossesse multiple à risque d’accouchement prématuré (≥ triplets), placenta prævia après la 26e semaine: (localisation anormale du placenta = risque d’hémorragies), diabète de type 1 non-maîtrisé, maladie de la thyroïde ou autre trouble grave de nature cardiovasculaire, respiratoire ou générale. Si vous soupçonnez une de ces conditions ou toute autre condition qui vous inquiète, n’hésitez pas à en parler avec votre médecin ou sage-femme.